LE FILM

PITCH


Aujourd’hui en France quels sont les choix pour accoucher autrement?
Maison de naissance, domicile, ou maternité : trois couples nous montrent le chemin vers des naissances plus naturelles. Des derniers mois de grossesse jusqu’après l’accouchement, nous découvrons leurs histoires, leurs motivations, et les moyens dont ils disposent face à une surmédicalisation banalisée.



Un film choral où les envies, les possibilités et l'actualité se rencontrent dans l'univers de la naissance.


RESUME

Depuis quelques décennies nous avons atteint un taux de mortalité proche de zéro. Des progrès comme la péridurale ou la césarienne nous permettent aujourd’hui d’accoucher à la date voulue et sans douleur. Mais à quel prix?

N’abusons-nous pas des interventions obstétricales au détriment du bon déroulement d’un processus naturel? Quelles sont les conséquences à court et long terme de ces gestes devenus communs? Et cette douleur tant redoutée n’est-elle pas renforcée par une construction mentale?

Aujourd’hui en France des alternatives fiables et sécurisées nous sont proposées pour des naissances humanisées.
De plus, nous disposons d’outils efficaces pour un soulagement non pharmacologique de la douleur.
Trois couples, sensibles et attachants, ont déjà expérimenté la naissance médicalisée avec leurs premiers enfants. A présent ils rêvent d’une chose : être acteurs de leur accouchement. Forts de ces expériences plus ou moins éprouvantes, ils nous amènent à reconsidérer la naissance comme un évènement familial unique, digne de respect et d’intimité.

En France, et plus particulièrement en Gironde, ils nous ouvrent les portes de lieux dédiés à l’accouchement naturel : domicile, maison de naissance, ou salle physiologique. A travers leurs histoires et avec l’œil aguerri de professionnels de la naissance : médecins, chercheurs, sages-femmes, nous découvrons des méthodes douces de préparation à l’accouchement et de gestion de la douleur : haptonomie, accupressure, sophrologie ou hypnose.
Avec eux, nous vivons l’émergence d’un système : l’accompagnement global. Suivis du début de la grossesse jusqu’au post-partum par une même sage-femme, les parents apprennent à connaitre au fil des mois la personne qui sera auprès d’eux le jour de la naissance.
Porté par l’énergie de ces familles, le film nous entraîne dans des histoires tendres, où les doutes, les joies et les peines se mêlent, au rythme des gestations.


TRAITEMENT FILMIQUE


Selon Michel Odent, cet obstétricien de renom, l’atmosphère idéale pour favoriser un accouchement serait une pièce familière, de petite taille, un peu en désordre, avec une lumière tamisée, un lit spacieux et bas, et sans témoins directs, ou tout au moins discrets (la parole, comme la lumière, étant des stimulants du néocortex).

C’est cette ambiance là que je souhaite retrouver dans mon film.

Je souhaite, sans jamais être intrusive, travailler avec cette idée d’intimité mais aussi de diversité.



2 commentaires:

  1. Bonjour! chouette projet! Je ne savais pas qu'il y avais encore une maison de naissance en France, c'est laquelle?

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour ! Et merci ! Pour répondre à ta question, il y en a même plusieurs !! Actuellement 11 structures en France métropolitaine et DOM TOM sont candidates pour l'expérimentation des Maisons de Naissance qui aura lieu à partir de janvier 2016. La liste des projets retenus sortira début décembre. Jusque là, patience...

    RépondreSupprimer